Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

20.02.2023

20h00
opderschmelz - Grand Auditoire

Ouverture des portes à 19h00

Prévente / Vorverkauf

35 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Caisse du soir /
Abendkasse

40 €

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

  • FR
  • DE
  • EN
  • Dans sa jeunesse pendant les années 1960, le Gallois John Cale s’est installé à New York et a fondé The Velvet Underground. Il a toutefois rapidement quitté le groupe de rock expérimental pour poursuivre ce qui allait devenir une carrière solo au succès retentissant. Le musicien d’avant-garde et d’art rock se produit désormais pour la première fois au centre culturel opderschmelz.Dans sa jeunesse pendant les années 1960, le Gallois John Cale s’est installé à New York et a fondé The Velvet Underground. Il a toutefois rapidement quitté le groupe de rock expérimental pour poursuivre ce qui allait devenir une carrière solo au succès retentissant. Le musicien d’avant-garde et d’art rock se produit désormais pour la première fois au centre culturel opderschmelz.

    John Cale a réussi une fois de plus et a cherché de nouvelles façons d’explorer les perceptions existantes de l’aliénation, de la douleur et de la joie. Après une interruption d’un peu plus de dix ans, John Cale sortira son nouvel album « Mercy » en janvier 2023. Sur douze pistes, il oscille sans filtre entre d'intenses sonorités électroniques dark night of the soul, des ballades délicates, et des chansons davantage empruntes d’espoir. Ce disque est le produit d’une exploration remarquable d'un esprit insatisfait. C’est précisément ce qui rend l’œuvre de John Cale si particulière : le fait qu’il est en débat perpétuel avec lui-même, qu’il redéfinit sa propre musique et qu’il s’inscrit dans un contexte contemporain, fort d’un demi-siècle d’expérience musicale. Pour son disque, il s’est entouré des talents les plus passionnants et les plus curieux de l’actuelle génération, dont Laurel Halo, Sylvan Esso ou encore Animal Collective. John Cale ne s’oppose à aucun courant artistique et s'imprègne aussi bien du passé que du présent, en toute conscience. C’est ce qui rend « Mercy » et son œuvre en général si pertinents. 
    Nous accueillons un musicien à Dudelange qui comprend mieux que quiconque que le changement représente une chance et que la vie implique un renouvellement constant de soi. John Cale ne se laisse pas arrêter par son âge ni par la lassitude du monde. Et, en fin de compte, il partage avec son audience sa proposition d’une existence qui se métamorphose à travers sa musique.