Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

31.03.2021

19h30
opderschmelz - Grand Auditoire

Ouverture des portes à 19h00

Normal

Entrée libre / Freier Eintritt / Free Entry

  • FR
  • DE
  • EN
  • Présentation et signature par les auteurs Marc Angel, Lucien Czuga, Marion Dengler, Andy Genen, Tunn Grimée, Sabrina Kaufmann, John Rech, Jean-Louis Schlesser, et Pascale Velleine.
     

    Entrée gratuite et sur réservation 
    Nous sommes au début du XXe siècle. Accompagné de son chien, un pauvre diable du Grund fait son tour de la ville pour exercer un métier peu honorable, celui de ramasseur de crottes. Lors des pauses qu’il s’accorde pour cuver ses cuites, Jacko fait d’étranges rêves qui le projettent dans le passé ou dans le futur, où il devient témoin de crimes, d’intrigues, d’aventures sentimentales …
    Le triste destin de Jacko a été scénarisé par Jean-Louis Schlesser et dessiné par Antoine Grimée. Quant à ses rêves, ils sont chacun l’œuvre d’auteurs différents. Ainsi, le duo Lucien Czuga/Pascale Velleine fait enquêter deux policiers sur la mystérieuse disparition des monuments principaux de la ville, tandis que Marc Angel présente sa version personnelle d’un fait divers survenu au milieu du 17e siècle aux alentours du Marché-aux-Poissons. Sur un scénario du même auteur, mais avec Andy Genen au dessin, un personnage inquiétant hante les remparts du Bock sous le règne de l’impopulaire Guillaume Ier. John Rech et Sabrina Kaufmann nous emmènent au Palais Grand-Ducal qui sert de décor à une histoire d’amour au travers des siècles, alors que Marion Dengler joue sur la corde du romantisme en revisitant l’opérette « d’Mumm Séis » à l’ère de la garnison prussienne.
    S’il s’agit avant tout de fictions, ces récits n’en restent pas moins ancrés dans une réalité historique. Dans un souci d’authenticité, les auteurs ont fait appel à Marie-Paule Jungblut, spécialiste de l'histoire publique, pour la documentation et le suivi de cette entreprise ambitieuse et originale.
    Au Luxembourg, les artistes actifs dans le domaine de la BD ne sont pas nombreux, mais une petite scène, composée de dessinateurs, de scénaristes et d’amateurs avertis, s’est formée. C’est au milieu de cette scène qu’est née l’asbl « D’Frënn vun der 9. Konscht », qui a pour objectif de promouvoir ce 9e art et de défendre les intérêts de ceux qui l’exercent.
    Premier projet éditorial de l’asbl D’Frënn vun der 9. Konscht créée en 2019, l’album « Fortific(a)tions » fait partie du programme officiel de « 25 ans – Lëtzebuerg, patrimoine mondial ». Il est paru en novembre 2020 en langues luxembourgeoise, française et anglaise.