Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

29.09.2011

20h00
opderschmelz


Considéré comme l’un des pianistes les plus doués de sa génération, Francesco Tristano publie plusieurs enregistrements très remarqués (notamment les Variations Goldberg de Bach, en 2001) et remporte une belle brassée de prix. Sa carrière prend une nouvelle direction en 2007 avec la parution de Not For Piano, disque qui transcende les barrières stylistiques et contient trois étonnantes reprises de standards de la musique électronique. Poursuivant toujours plus loin ses investigations, il signe Auricle Bio/On, captivant disque hors-norme. L’acte de naissance officiel d’Aufgang intervient en juin 2005, à l’occasion d’un concert dans le cadre du fameux festival Sonar à Barcelone où le trio livre une performance explosive et suscite l’enthousiasme d’un public averti. Fortement motivés par ce concert inaugural, Francesco, Rami et Aymeric s’attachent à structurer leurs morceaux et à forger un langage original à la croisée de l’acoustique et de l’électronique. Nourrie d’influences diverses et irriguée par le flot impétueux de l’improvisation, leur musique est de celles qui refusent obstinément de se laisser catégoriser. En utilisant ses pianos comme des machines et en les confrontant à d’autres machines, à commencer par la batterie, Aufgang parvient à générer une musique aussi surprenante que puissante. Foncièrement organique, cette musique se révèle pleinement sur scène, où elle peut faire des ravages, aux Transmusicales 2007 notamment et lors du festival de Venlo (Hollande) en 2008. De la communion collective à l’écoute individuelle, du dancefloor au salon, la musique d’Aufgang se caractérise également par son caractère évolutif. Sans cesse retravaillé, chaque morceau peut passer par de nombreux états. Une fois enregistré et gravé, il poursuit une vie à part. Cette aptitude à l’improvisation et à la réinvention transparaît clairement sur le premier album d’Aufgang. Fruit d’un long processus de maturation, empreint de nuances multiples de la musique contemporaine à l’électro, en passant par le post-rock, l’album reflète la créativité sans bornes d’un trio en complète osmose. // Crédit Photo: P.E RASTOIN