Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

24.10.2009

20h00
opderschmelz


James Taylor est actuellement considéré comme l’un des maîtres incontestés de l’orgue Hammond B3. Depuis la fin des 80’s il est l’un des chefs de file du mouvement Acid Jazz qu’il a contribué à créer. Avec sa musique puissante au groove incroyable, James Taylor a réussi à réconcilier férus de jazz, aficionados de soul et de hip hop. Ses relectures magistrales de thèmes de films policiers du cinéma et de la télévision, dont e.a. Mission Impossible, Starsky and Hutch, Dirty Harry, sont souvent supérieures même aux versions originales. Admirateur inconditionnel de compositeurs de jazz et musiques de film comme Lalo Schifrin, Quincy Jones et Oliver Nelson, il est allé jusqu’à composer des bandes sonores pour polars imaginaires. L’esprit du jazz funk, des sixties, seventies et de la blaxploitation hante le James Taylor Quartet dans son nouvel opus « New world » (mars 2009), un album inattendu, osé, aux arrangements de cuivres brillants et au rythme irrésistible. James Taylor, gourou de l’orgue Hammond, a un pied bien ancré dans le nouveau millénaire, et l’autre tout aussi solidement arrimé à la période pré-1970. Avec plus de vingt albums à son actif, James a toujours été à la pointe de la scène jazz funk. Avec son premier album, Mission Impossible, en 1987, le Quartet a jeté les bases de ce qui allait devenir un son emblémati- que qui ne finit pas de hanter les meilleurs clubs de jazz européens, du New Morning au Ronnie Scott’s. A côté de brillantes réalisations en studio où James a notamment collaboré avec U2, Tina Turner, Manic Street Preachers, The Pogues et Tom Jones, le Quartet est avant tout réputé et apprécié pour ses spectacles mémorables. Avec l’orgue Hammond de James donnant le ton, le groupe se lance dans des jam-sessions, mélanges de cors toniques, de rythmes audacieux, et de mélodies kitsch-cool. Le CD ‘Message From The Godfather’ est décrit par le magazine Blues & Soul comme «l’un des deux ou trois meilleurs albums d’orgue jamais édités». La magnifique compilation ‘Hammond-ology’ retrace l’histoire musicale du groupe.