Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

08.04.2009

20h00
opderschmelz

Jacques Brel appartient à ces artistes séculaires qui dépassent les chapelles musicales. On n’imite pas Brel, on peut le détourner et l’adapter à sa propre mesure, lui rendre hommage tout en distillant de son œuvre la quintesssence de son art, son message universel. Qui peut prétendre chanter Brel avec autant de présence et de force qu’il a fait lui-même pendant tout sa vie? Il faut être plus qu'un chanteur, il faut être acteur, dépasser la technique, chercher l'émotion. Parmi les interprétations réussies de Brel sont celles qui ont été faites par des musiciens qui n'ont pas tenté de copier sa façon de chanter, mais qui se sont ré-approprié la musique, en transformant radicalement la texture. Et il y a les chansonniers, comme Charles Suberville, qui traitent le patrimoine de Brel avec infiniment de respect tout en l’intégrant dans leur langage personnel. Charles Suberville, né sur les bords de la Méditerranée, amoureux d'un Paris où il est passé par le Petit Conservatoire de Mireille, le Cabaret de la Montagne, l'Échelle de Jacob, est un Luxembourgeois d'adoption, arrivé à Luxembourg presque par hasard à la fin des années 70. Seul sur scène ou associé aux troupes de théâtre locales, il va s'y battre pour y défendre la francophonie. Très vite, il tisse une relation tout à fait particulière, intense et authentique, avec le public luxembourgeois. Chanteur et comédien, il participe à de multiples créations, spectacles Vian, Prévert, Pierre Dac, récital Victor Hugo, festival Erik Satie et réalise son vieux rêve: monter un spectacle Brel dont le succès dépasse largement le cadre du Benelux. Personnage attachant avec sa tronche typique du microcosme artistique local, Charles Suberville est devenu aujourd'hui incontournable. Ce comédien-chanteur inénarrable qui, du "Petit conservatoire de Mireille" des années 60, aux plus récentes productions du TOL, n'aura, aux côtés des plus grands, eu à coeur que de servir "la grande dame de la chanson", avec respect et talent.