Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

15.08.2020

19h30
opderschmelz

Prévente / Vorverkauf

25 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Caisse du soir /
Abendkasse

30 €

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.

  • FR
  • DE
  • Bojan Z, piano & keys
    Julien Lourau, saxophone

    Emile Parisien Quartet - Double Screening:
    Emile Parisien, saxophone
    Julien Touery, piano
    Ivan Gélugne, basse
    Julien Loutelier, batterie

    19h30 Duo Bojan Z & Julien Lourau

    « Tels de vieux potes de comptoir, ils lèvent le coude, le son viril, franc, précis, et refont le monde à coups de phrasés lyriques » / Télérama

    « Entre eux, c’est tout un, même amour des asymétries balkaniques, même goût pour les virages périlleux, mêmes flammes échappées de superbes jaillissements mélodiques. Cette incroyable émulation, perceptible aussi bien dans les ballades recueillies, pleines de coeur, que dans les courses éperdues des deux amis, est conçue comme une respiration spirituelle continue. » / Les Inrocks

    Bojan Zulfikarpasic (Bojan Z), est un grand pianiste au jeu puissant et innovateur, un orchestre à lui tout seul. Sa musique s’inspire tout autant de la culture des Balkans dont il est originaire que des standards be-bop. Largement salué par la critique pour son étourdissante virtuosité et son style exceptionnel, il aime embrasser musiques populaires et savantes dans un même mouvement, y poser une griffe originale.

    Musicien-phare d’une génération curieuse, Julien Lourau s’est imposé comme l’une des figures essentielles du jazz en France. Il pratique le funk, le rhythm’n’blues, le jazz-rock, allant chercher dans le jazz une école de l’exigence instrumentale et de la polyvalence. Son apprentissage autodidacte au fil duquel il remonte l’histoire du jazz, a forgé son phrasé et sa sonorité exceptionnels. Bojan Z et Julien Lourau, c’est avant tout une histoire d’amitié. Leurs carrières sont symboliques pour un jazz européen du début du XXIe siècle qui dépasse les frontières géographiques et musicales et s’oppose au formatage et à l’automatisme.

    21h15 Emile Parisien 4tet: Double Screening

    Double Screening   est une affirmation, une manifestation : celle de l’imagination fertile d’un musicien dont les partenaires sont en phase avec leur leader. Un funambule que ces dernières années ont confirmé comme une pièce maîtresse de la scène jazz européenne, dont il avait poussé la porte dès l’adolescence. Qu’il joue sous son nom propre ou qu’il se glisse dans la peau d’un sideman convoité, le saxophoniste imprime sa marque et sa gestuelle singulière partout où il passe. Récemment, ses contributions – parmi beaucoup d’autres – aux Circles d’Anne Pacéo, au Night Walker de Vincent Peirani ou à la French Touch de Stéphane Kerecki ont été autant de cailloux jubilatoires tout au long d’un chemin qui le voit par ailleurs taper sur l’épaule de quelques géants, tels Daniel Humair, Michel Portal, Jeff Mills ou Joachim Kühn.

    L’hyperactivité d’Émile Parisien a sans doute quelque chose à voir avec le Double Screening  dont on ne sait encore s’il est un bien ou un mal de notre temps. Mais le saxophoniste, homme jeune en prise directe avec son époque, n’est pas dupe et a voulu articuler tout le propos de son nouveau répertoire autour de la prolifération des images, du flux incessant des réseaux sociaux et des déboires informatiques qui en sont les corollaires, des compositions, d’une revigorante brièveté pour la plupart d’entre elles et qui collent parfaitement à l’urgence lyrique qui habite le groupe depuis sa création.

    Double Screening est une collection de scénarios brefs – on a presque envie de parler de courts-métrages – fourmillant de détails (cordes du piano frappées, bruissement des percussions, claquements de becs). On peut être pris de vertige, parfois, au contact de ce quatuor à l’unisson de ses petites folies. Mais c’est là une ivresse qui vaut bien qu’on s’abandonne à une musique qui n’a pas fini de surprendre. 

    19h30 Bojan Z & Julien Lourau

    Deux meilleurs amis qui ont promis de ne jouer que des tubes...

    Zwei beste Freunde die versprochen haben nur Hits zu spielen...

    Bojan Z, Piano & Keys

    Julien Lourau, Saxophone

    21h15

    Emile Parisien 4tet : Double Screening

    Avec son dernier et époustouflant "Double screening", l’Émile Parisien 4tet réussit un exercice d'équilibre musical apparemment impossible.

    Mit seinem jüngsten atemberaubenden „Double Screening“schafft das Émile Parisien 4tet   einen scheinbar unmöglichen musikalischen Spagat.

    Emile Parisien, Saxophone

    Julien Touery, Piano

    Ivan Gélugne, Bass

    Julien Loutelier, Drums