Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

02.06.2021

20h00
opderschmelz - Grand Auditoire

Sofa

Prévente / Vorverkauf

50 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Sofa

Caisse du soir /
Abendkasse

55 €

Sofa

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.

Balcon

Prévente / Vorverkauf

25 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Balcon

Caisse du soir /
Abendkasse

30 €

Balcon

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.

Table

Prévente / Vorverkauf

50 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Table

Caisse du soir /
Abendkasse

55 €

Table

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.

  • FR
  • Pierre Sangrà , saz, guitar, banjo

    Alejandro Barcelona, accordeon

    Lionel Gaget, Moog synthesizer, clavinet

    Touski, drums

    "En me léchant l’oreille, un chat me donna

    Le pouvoir de comprendre le parler des chats,

    J’adoptais leur petit jeu et leurs étranges coutumes,

    Je léchais mes richelieus et mon costume.”

    En 30 ans de carrière, le compteur et mélodiste Thomas Fersen a pris le temps de bâtir une œuvre originale et personnelle qui occupe une place à part dans la chanson française. Au cours de ces cinq dernières années, il a multiplié les expériences scéniques, se produisant avec un quintette, et a produit plusieurs « seul en scène » jubilatoires, ponctués de monologues en vers de son cru, entre conte et fable, farce et poème.

    Thomas Fersen poursuit son aventure théâtrale en renouant avec sa troupe de musiciens, dans une formule musicale commune au nouvel album et au nouveau spectacle. Le rejoignent Pierre Sangrà (Saz, guitare, banjo), Alejandro Barcelona (accordéon), Lionel Gaget (Synthétiseur Moog, Clavinet) et Touski (Batterie).

    Assemblage de monologues en vers, de chansons du nouvel album et de son répertoire plus ancien, sans que s’interrompe le fil du récit, à savoir celui d’un farfelu se retournant sur sa longue carrière et ses frasques passées de chaud lapin, son goût du déguisement portant tout naturellement Thomas Fersen à en enfiler la peau.

    Coproduction : Théâtre Montansier.