" /> Opderschmelz | Agenda / Natalia M. King " Soulblazz"

Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

15.10.2015

20h00
opderschmelz - Grand Auditoire

Prévente / Vorverkauf

15 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Caisse du soir /
Abendkasse

20 €

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.

Pass TON

Prévente / Vorverkauf

45 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Pass TON

Caisse du soir /
Abendkasse

45 €

Pass TON

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.

Kulturpass

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.


Natalia M. King, vocals, guitar

Xavier Sibre, sax alto

Anthony Honet, Hammond organ

Anders Ulrich, bass

Davy Honet, drums

Un album dense et émouvant, à la confluence des musiques noires. - Rolling Stone

L’énergie et la passion de Natalia M. King provoquent chez l’auditeur le frisson et la joie d’écouter cette voix incroyable - CouleursJazz

Natalia M. King, grande voix bourlingueuse de la musique américaine - Les Inrocks

La vie de Natalia M. King ressemble étrangement à un scénario de film noir. Si cette chanteuse afro-américaine a connu le succès assez tôt dans la vie, elle a tout aussi rapidement dévalé la pente de la réussite éphémère peu de temps après et ceci à deux reprises. Née à Brooklyn, elle a quitté New York pour l’aventure, en Oregon, en Alaska et  bien d’autres endroits, à l’instar d’un Jack London ou d’un Woddy Guthrie. Fixée a Los Angeles pour peu de temps, elle est partie à Paris, sans un sou en poche, et a vécu comme musicienne de rue et chanteuse dans le métro. Après avoir été découverte et avec trois albums très remarqués, enregistrés entre 2000 et 2007, à son actif, elle a disparu de la scène musicale.

Sept ans plus tard, elle est de retour avec cette fois-ci son oeuvre majeure, l’album “Soulblazz”, unanimement salué par la presse internationale. Comparée à Nina Simone, Janis Joplin ou encore P.J.Harvey, l’artiste se révèle avec une voix écorchée, passionnée, intense et quasi désespérée. Mais ce disque n’est pas seulement celui d’une grande chanteuse. Entièrement écrit et composé par Natalia M. King dans sa splendide et désinvolte solitude, à l’exception de trois standards fabuleusement arrangés, et avec un talent à la fois aventureux et affirmé, elle a réussi un exploit rare qui sonne juste, d’un ton authentique poignant, jetant un pont musical entre le passé et le présent.

Entre soul, blues et jazz, “Soulblazz” est à la fois un aboutissement et un nouveau point de départ. Natalia M. King revisite et fait redécouvrir le style profond des “vieilles” musiques américaines, des chansons de la route, et nous emmène dans des escapades peu explorées d’un monde largement autobiographique. “C’est parfois nécessaire de se perdre un peu, pour revenir différente”, dit Natalia, “car ce nouvel album, c’est ça, une renaissance, fondée sur qui je suis aujourd’hui. C’est marrant que l’album sort juste en cette période où les musiques noires sont très présentes. Il n’y a pas de hasard. Je chante pour rendre hommage au gospel, blues et jazz de chanter. Ce sont les fondements de la musique afro-américaine.”

Natalia M. King est aujourd’hui une des héritières les plus talentueuses des grandes musiques noires. Celle qui, humblement, ne cherche qu’à être reconnue, est-elle en route vers la gloire ou va-t-elle encore s’éclipser telle une étoile filante avant un prochain retour aussi fulgurant, à l’image de ces musiques essentielles et récurrentes qu’elle incarne avec tant de beauté tranchante et de puissance indomptée.