Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

19.03.2022

20h00
opderschmelz - Grand Auditoire

Ouverture des portes à 19h00

Prévente / Vorverkauf

20 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Caisse du soir /
Abendkasse

25 €

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

  • FR
  • DE
  • EN
  • Lakecia Benjamin : alto saxophone
    Taber Gable : piano
    Ivan Taylor : bass
    EJ Strickland: drums
    La jeune saxophoniste dynamique Lakecia Benjamin présente son chef-d'œuvre, Pursuance : The Coltranes. Le troisième album de Benjamin est un hommage à deux des plus grands innovateurs musicaux du 20e siècle, John et Alice Coltrane, et une illustration convaincante de l'histoire du jazz.

    Sous la direction de Reggie Workman, éminence du jazz et coproducteur dont les lignes de basse souples ont accompagné d'innombrables enregistrements d'Alice et John Coltrane, Benjamin a réuni un ensemble étonnant et intergénérationnel de plus de 40 grands noms du jazz, dont Ron Carter, Gary Bartz, Regina Carter, Dee Dee Bridgewater, Meshell Ndgecello, Steve Wilson, Marc Cary, Keyon Harrold, Marcus Strickland, Brandee Younger et Jazzmeia Horn - trois générations de véritables géants musicaux qui se sont réunis pour célébrer et diffuser le message des grands maestros de cette forme d'art improvisé, John et Alice Coltrane.

    La musique des Coltrane a toujours eu un élément mystique et séduisant indéniable, et dans Pursuance, Benjamin est soucieux de conserver la spiritualité sous-jacente de ces compositions - "ils ont écrit des chansons pour les dieux indiens, pour les dieux chrétiens, pour les dieux musulmans - toute leur idéologie était que toutes les religions ne font qu'une et que nous sommes tous un avec Dieu".  Dans cette optique, Pursuance parle de la nature unificatrice de la forme artistique qu'est le jazz.  Tous les membres de cet ensemble intergénérationnel ont salué l'opportunité de travailler ensemble et de s'honorer réciproquement.  "La musique est un reflet de notre époque, un reflet de l'esprit de notre époque", poursuit Benjamin. "Dans le climat social et politique actuel, nous avons besoin de musique pour guérir l'âme".  Tout comme les compositions intemporelles des Coltrane ont parlé au public de l'époque, Pursuance amène ce matériel en 2020 avec des arrangements modernes soigneusement conçus. Chacune des treize pistes de Pursuance sont des mélodies qui sont immédiatement restées en mémoire de Benjamin à la première écoute - sept d'entre elles ont été composées à l'origine par John, six sont attribuées à Alice. La sélection comprend "Liberia", "Prema", "Central Park West", "Walk With Me", "Going Home", "Syeeda's Song Flute", "Spiral", "Om Shanti", "Alabama", "Acknowledgement", "Pursuance", "Turiya and Ramakrishna" et "Affinity". 

    Dans une réflexion finale sur ce projet, la saxophoniste et chef d'orchestre exprime sa plus grande admiration pour les Coltrane et leur collaboration, qui ont fusionné de manière musicale, spirituelle et émotionnelle pour former une unité complète : "En tant qu'artiste, il est difficile de concilier sa vie privée et sa carrière. C'est l'exemple parfait d'un couple qui avait le meilleur des deux mondes - ils prenaient soin d'eux-mêmes, prenaient soin de la musique, travaillaient ensemble, jouaient ensemble, et ils étaient l'exemple d'une relation totalement fonctionnelle et étonnante. On n'est pas obligé de sacrifier son art ou son amour - on peut être un individu complet et entier".  

    Extrait des linernotes de John Murph.