Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

28.10.2011

20h00
opderschmelz


« Flat Earth Society construit un univers où se téléscopent allègrement l’esprit de Stravinski et celui de Tex Avery » Jazzman « Un big band fracassant, Flat Earth Society (FES) ravive le même enthousiasme que la découverte du Vienna Art Orchestra en 1980 ou le premier Orchestre National de Jazz en 1990 … une musique tout en renversements, surprises, références bien pensées. » Le Monde Peter Vermeersch, franc-tireur musical, ‘professeur fou’, compositeur-arrangeur et moteur du Flat Earth Society, est titulaire d’une œuvre impressionnante et kaléidoscopique, défiant toutes les catégories : big band ou contemporain, jazz ou expérimentation, du soundscape à dada, que ce soit de la musique pour théâtre ou pour film muet ou des concertos contemporains multicolores. Au sein de FES, des musiciens venus du rock, du jazz secoué, de la musique contemporaine. Les parties d’ensemble sont d’une précision diabolique, les parties solistes solidement insérées dans le jeu collectif. Dans le nouveau projet de FES, l’humour noir omniprésent préside à la mise en musique d’une version surréaliste de l’histoire des dix petits nègres. Peter Vermeersch a composé des élégies pour ses musiciens. Dans la scénographie musicale du projet, ils meurent tous l’un après l’autre, d’une façon délirante, la mort elle-même se présentant comme le serial-killer le plus redoutable. Au fil du concert, l’orchestre devient de plus en plus petit, la séquence des décès étant tirée au sort, ce qui entraîne des combinaisons orchestrales arbitraires mais d’autant plus intéressantes. Le dernier musicien joue le dernier requiem. Après le décès de celui-ci tous les musiciens sont de nouveau réunis, des fantômes joyeux fêtant leurs retrouvailles par une fanfare tonitruante et grotesque qui fait un pied de nez à la mort et rend un hommage vibrant à la vie et l’immortelle fascination de la musique. Comme quoi on peut voir la vie en rose tout en broyant du noir. //