Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

21.10.2010

20h00
opderschmelz


Bugge Wesseltoft, musicien de jazz, pianiste, compositeur et producteur est l’un des principaux acteurs, avec Nils Petter Molvaer notamment, qui ont fait évoluer le jazz nordique traditionnel vers un style appelé nu jazz. Sa prouesse fondamentale a consisté à réussir la synthèse entre le jazz classique et la musique électronique Avec son label Bugge Wesseltoft a favorisé l’éclosion d’une nouvelle scène musicale norvégienne. Audacieuses et expérimentales, ses productions s’accommodent aussi d’un style décontracté. Quand il rejoint l’ensemble d’Arild Andersen en 1990, son entrée sur la scène jazz annonce un talent qui se forme. Avec Andersen et Jan Garbarek, Wesseltoft fait ses débuts sur disque pour le label ECM. En 1991 il rejoint le Terje Rypdal Quintet. Le grand tournant de sa carrière s’effectue avec le premier CD de son proper groupe New Conception of Jazz, qui devient un classique. Tout en multipliant ses collaborations avec Billy Cobham, Sisel Andresen et Garbarek,Bugge Wesseltoft s’intègre dans la scène musicale norvégienne House/ Techno/Ambient. Cette inspiration se reflète dans « Sharing », une veritable oeuvre de pionnier. C’est surtout l’album « Moving » publié en 2001 qui apporte la renommée internationale à Bugge qui est désormais invité dans les plus importants festivals du monde. Figure de proue de l’école house contemporaine qui mélange sans complexe le vieux et le neuf, le musicien, DJ et producteur allemand Henrik Schwarz n’a ménagé aucun effort pour incorporer des éléments de jazz à la musique électronique. Sa carrière décolle en 2002 grâce à des labels comme Moodmusic et son propre Sunday Music. Il atteint les sommets avec la sortie remarquée d’un enregistrement sur la populaire collection DJ Kicks en 2006. Il y fait la démonstration de son attrait pour de nombreux styles et rythmes différents et mixe avec maestria James Brown, Marvin Gaye et Arthur Russell avec Robert Hood, Drexciya et Rhythm & Sound. Sa large palette de goûts et d’influences lui ouvre les portes de la scène électronique et lui permet de parfaire son art. Die neue Kooperation zweier gefeierter Klangkünstler zwischen Improvisation und musikalischer Referenzschau ist heute schon weltweit gefragt. Jazz und Elektronik, sogar Klassik und Techno, vereinen sich basierend auf akustischambientem Klavierspiel und kreativem Livesampling. Film Noir-Jazz eines Miles Davis, neue Musik im Sinne Ligetis, nahöstliche und west-afrikanische Rhythmustraditionen, Referenzen an Massive Attack und Björk finden sich hier in teils düster-romantischen, teils fremdartig-übersinnlichen Klangtexturen wieder. © Ben Wolf