Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

11.11.2010

20h00
opderschmelz


The maturation of a real band – now one of the finest on the scene. Jazztimes Mr. Blanchard showed what a stunning trumpeter he can be. The New York Times He plays the most coolly expressive trumpet in jazz, transmuting the instrument’s repertoires into an astonishingly fluid language both luxurious and controlled. Vanity Fair Bold, modern jazz that’s respectful of the tradition and served with style and emotion. His writing is superb and heartfelt, his playing perfect. The Wall Street Journal L’ancien directeur musical des Jazz Messengers d’Art Blakey (jusqu’en 1986) fait sans nul doute partie aujourd’hui des grands du jazz. Terence Blanchard a sorti près d’une trentaine d’albums sous son nom et signé une cinquantaine de bandes originales de films. Dans son travail pour le cinéma, ses partitions pour les films de son ami Spike Lee sont particulièrement remarquables (Mo’ Better Blues, Malcolm X, Inside Man e.a.) et ont contribué de façon essentielle à sa renommée. Son importance en tant que jazzman a été consacrée par deux albums, « Bounce » et « Flow » sur le label prestigieux Blue Note. Pour son album « A Tale of God’s Will », adaptation en forme de suite de sa musique pour le documentaire de Spike Lee sur la devastation causée en Nouvelle-Orléans par l’ouragan Katrina, Terence Blanchard a eu son premier Grammy. Il a également reçu le Grand Prix du Disque 2009, catégorie jazz, de l’Académie Charles Cros pour son album « Choices ». Terence Blanchard fait partie de ces trompettistes au son reconnaissable entre tous. Le timbre chaud et rond et l’extraordinaire cuivre incisif rappellent le style de Wynton Marsalis, lui aussi originaire de la Nouvelle-Orléans. Mais Terence a un langage musical bien à lui. Entouré d’une section rythmique de précision, il déroule un jazz parfait et sûr de lui. Son jeu tout en inflexions donne à chaque note une incroyable puissance et crée une sonorité magnifique qui n’a guère de pareil dans le jazz contemporain. Grand interprète de ballades, il rejoint sur ce plan John Coltrane. Innovateur comme soliste et inspiré comme bandleader, il retrouve la magie de Miles Davis, à sa proper façon et en tant que connaisseur profond de l’histoire du jazz.