Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

08.02.2010

20h00
opderschmelz


Grace Kelly plays with intelligence, wit and feeling. She has a great amount of natural ability and the ability to adapt that is the hallmark of a first-class jazz musician. (Wynton Marsalis) I was amazed at her precocity and talent. How good she sounded! Hooray for the future of jazz and the alto sax! (Phil Woods) À l’âge de 17 ans à peine, la saxophoniste américaine grace Kelly est une des futures grandes vedettes du jazz contemporain. De grands musiciens du genre, de Lee Konitz à Phil Woods, de Dave Brubeck à Wynton Marsalis, ne tarissent pas d’éloges à son égard. À 12 ans, elle sort son premier album « Dreaming ». Suivent les CD’s « Times Too » (2005), « Every Road I Walked » (2006). « GRACEfulLEE » (2008), réalisé en compagnie des géants Lee Konitz, Matt Wilson, Rufus Reid et Russell Malone, a été salué comme un des meilleurs albums de jazz de l’année 2008. Elle enregistre son 5e album « Mood Changes » (2009) avec son propre quintette qui l’accompagne depuis sur ses tournées. Depuis trois ans elle étudie le saxophone avec Lee Konitz. Grace Kelly pratique une large palette de styles avec une aisance naturelle stupéfiante. Pour ses compositions elle a reçu l’ASCAP Foundation Young Jazz composers Award. Le réputé magazine de jazz Down Beat lui a décerné pas moins de quatre prix différents pour la seule année 2008. Entre 2006 et 2009, elle a reçu 12 Student Awards dans les catégories les plus diverses. Actuellement elle poursuit ses études au célèbre Berklee College of Music à Boston. La Canadienne Ingrid Jensen est une des meilleures trompettistes de jazz actuelles. Ses tournées avec le Vienna Art Orchestra ont consolidé ses acquis d’improvisatrice, ses collaborations stimulantes allant du big band Diva à l’orchestre de Maria Schneider ainsi que ses partenariats sur scène avec Terence Blanchard, Eddie Henderson, Bobby Hutcherson, Steve Wilson, Gary Bartz, Bill Stewart ou Clark Terry, l’ont fait connaître dans les grands festivals. La finesse de son timbre n’est jamais excessive, elle manifeste souvent une bouleversante retenue, privilégiant l’expression et la profondeur.