Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

29.01.2009

20h00
opderschmelz


Selon le New York Times, Jacky Terrasson est l'un des jeunes artistes les plus "susceptibles d'influencer la culture américaine dans les 30 prochaines années". Depuis son installation à New York, le talentueux pianiste s'est vu se former un cercle grossissant d'admirateurs envoûtés par son mélange d'influences latines, africaines et jazz. Né à Berlin de père français et de mère américaine, découvert en France aux côtés de Barney Wilen, le pianiste Jacky Terrasson voit sa notoriété s'accroître lorsqu'il intègre la scène américaine. Il y accompagne entre autres la célèbre chanteuse Betty Carter. Mais c'est le trio qu'il forme avec le bassiste Ugonna Okegwo et le batteur Léon Parker qui l'impose bientôt comme une valeur montante du piano jazz. Jacky Terrasson a signé avec Blue Note et a publié une dizaine d’albums célébrés par la critique depuis. Le New York Times a dit de lui qu’il était “génial de façon fiable” et l’International Herald Tribune a loué son “sens du rythme très personnel et sa surnaturelle aptitude à passer de pianissimo à fortissimo sans étape”. Jacky Terrasson a gagné Les Victoires du Jazz 2003 pour "Smile", élu Meilleur Album de l'année au Midem à Cannes. En 2007 est sorti son premier album solo, "Mirror". Le musicien franco-américain rejoint avec ce sublime opus le cercle prestigieux des pianistes qui ont tenté l’aventure en solitaire, dans la lignée d’un Bill Evans, d’un Thelonious Monk ou d’un Keith Jarrett. Seul avec son piano, Jacky Terrasson, merveilleux funambule, oscille entre une éblouissante virtuosité et un lyrisme continu. Sous chaque note il y a la quête du son et de l’émotion juste. Ses prouesses techniques se situent moins dans la virtuosité que dans la recherche constante de nouveaux sons, du grondement des basses chaleureuses et rondes, du suivi des arabesques mélodiques, de l’impromptu des brisures rythmiques. Les pièces lumineuses qui composent le répertoire solo la musique classique romantique, celle impressionniste du début du XXe siècle, quelques standards impérissables, des compositions originales et l’ombre de Thelonius Monk, omniprésente. Jacky Terrasson a eu l'occasion d'éprouver sur scène ce nouveau répertoire, de voir comment il évolue et s’améliore. Sur scène, Jacky est exubérant, espiègle, trépidant, et possède plus d’un tour dans son sac. http://www.myspace.com/jackyterrasson