Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

19.10.2016

20h00
opderschmelz - Grand Auditoire

Prévente / Vorverkauf

20 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Caisse du soir /
Abendkasse

25 €

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.

Kulturpass

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.


Nils Petter Molvaer, trumpet, electronics

Geir Sundstøl, guitar

Jo Berger Myhre, guitar & bass

Erland Dahlen, drums

« Une musique toujours lyrique et expérimentale, marquée par un sens aigu de l’espace dilaté, une quête quasi mystique de la note juste, un minimalisme raffiné. Le trompettiste laisse entrevoir véritablement de nouveaux horizons. Des samples d’une exceptionnelle densité atmosphérique croisent des rythmes tenaces et de subtiles variations harmoniques. Entre le majestueux et l’escarpé, l’une des voies les plus pertinentes du jazz actuel. »Les Inrocks

Aux côtés de son aîné Jan Garbarek, Nils Petter Molvaer reste très certainement la figure actuelle la plus emblématique du jazz scandinave. Dès la seconde partie des années 1990, alors signé sur le label ECM, ce trompettiste norvégien s’est attaché à mixer l’aspect contemplatif et minimaliste de la Nordic tone aux rythmiques électroniques de la drum’n’ bass. Aujourd’hui encore, en quartet, Nils Petter Molvaer poursuit sa quête électro-acoustique, avec un penchant pour les rythmes et les sons telluriques de l’Extrême-Orient.

Nils Petter Molvaer est aujourd’hui chef de file d’une école scandinave de jazz très créative. Son premier album solo, "Khmer", sorti en 1997, avait déjà remporté un énorme succès critique et commercial. Molvaer s’inspire de multiples styles musicaux dont il fait une synthèse inédite et en dégage des paysages musicaux d’une grande intensité. Il est entré dès son premier album dans la sphère très restreinte des géants du jazz moderne.

Dans son approche de la musique ambient et son goût pour le nu-jazz, le trompettiste norvégien mérite de se voir attribuer le titre de petit frère de Jon Hassell. Dans ses éruptions proches du jazz fusion des années 70, et dans l’utilisation raisonnée de la sourdine, on peut également lui attribuer une filiation avec Miles Davis. Nils Petter Molvaer est le pionnier dans son pays de l’amalgame entre une écriture jazz d’une extrême fluidité et les entrechoquements de la musique électronique.

Les mélodies sombres et mélancoliques de la trompette à la sonorité incomparable de Molvaer flirtent avec une texture sonore électro-industrielle tantôt langoureuse, tantôt frénétique et entraînante. Au milieu de l'évocation fantomatique de mélodies diverses, émergent, en subtiles touches de fond, quelques thèmes récurrents retravaillés, alors que retentit la trompette de Molvaer, une voix quasi inhumaine, une sonorité étrange d'un autre univers.

Dans son nouveau CD, 2e volet de la trilogie « Switch », Nils Petter Molvaer poursuit sa recherche novatrice et perfectionne toujours plus son style incomparable.

Mitte der achtziger Jahre machte Nils Petter Molvaer an der Seite der norwegischen Jazzpioniere Jon Christensen und Arild Andersen in der Band Masqualero auf sich aufmerksam, ein Jahrzehnt später schuf er mit seiner Band Khmer die Grundlage für die inzwischen typisch norwegische Symbiose aus Jazz und elektronischer Musik. Nebst elektronisch gefärbten Sounds, welche auf futuristische und urbane Klangwelten verweisen, finden nun auch volkstümliche Improvisationen ihren Platz. Auch mit dem aktuellen Projekt Switch gelingt Molvaer eine optimale Balance zwischen synthetischen und organischen Klängen.