Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

27.05.2013

20h00
opderschmelz

Prévente / Vorverkauf

10 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Caisse du soir /
Abendkasse

15 €

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.


Michel Doneda, soprano & sopranino saxophones
Tatsuya Nakatani, percussions

En collaboration avec Jazz am Minett a.s.b.l.

Michel Doneda est une figure majeure de l’improvisation musicale contemporaine. Familier des scènes japonaises, américaines, il n’hésite pas à emprunter les chemins ruraux pour enregistrer dans la forêt et dans les champs. Au sein d’un duo sortant de l’ordinaire, il s’associe à l’art de Tatsuya Nakatani, batteur-percussionniste d’origine japonaise installé à New York, avec lequel le saxophoniste a partagé la scène à de nombreuses reprises. La musique improvisée par les deux débroussailleurs de sonorités nouvelles est toute en énergie retenue, en déflagrations détournées, et en poésie redondante.

Les recherches de Doneda sur les saxophones soprano et sopranino ont abouti à un arsenal de techniques personnelles étendues et singulières. Les sons qu’il produit, d’une sensibilité brute et non convenue, abolissant les barrières entre dissonances et harmonies, franchissent régulièrement le seuil du « jamais entendu » avec une légèreté aérienne confondante. Nakatani quant à lui, utilise une batterie ainsi que des gongs, métaux, archets, bols chantants. Cloches, cymbales et peaux sont traitées comme de la matière neuve, avec des arcs et archets artisanaux fabriqués par Nakatani lui-même, le son est projeté dans l’espace par l'intermédiaire d'outils curieux et de techniques bizarres.

L’ambiance créée par les deux musiciens semble bien prendre des allures méditatives sans pour autant verser dans les clichés zen. Loin de tout racolage, l’univers sonore qui se crée par une tension intime, ne tarde pas à envelopper les auditeurs au fil des improvisations filigranes et délicatement contrastées. Sculpteur de l’invisible, Nakatani façonne des résonances répondant souvent en chronologie inversée aux invocations lancinantes de Doneda qui ne cesse d’inventer des sonorités inédites dans son laboratoire musical onirique.

Ainsi, le duo franco-japonais déploie des interactions entre les percussions et les vents et forme des textures riches et étonnantes. Aventuriers de haut voltage et de haute altitude, Doneda et Nakatani ne manquent pas d’emmener leurs auditeurs dans une haute-voltige sensorielle. La musique, une aventure donc, d’un engagement complet dans une action d’un raffinement extrême.