" /> Opderschmelz | Agenda / ALFRED HITCHCOCK’S "THE LODGER"

Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

26.10.2011

20h00
opderschmelz

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.



Longtemps inédit, le premier « vrai » film d’ Alfred Hitchcock nous a été restitué il y a quelques années seulement. Avec The Lodger, histoire nappée de brouillard londonien et inspirée de la figure mystérieuse de Jack l’Éventreur, Alfred Hitchcock a en fait réalisé l’un des sommets du cinéma muet britannique. On retrouve, réunis pour la première fois, tous les éléments qui font la particularité du maître : le défilé de jolies blondes (ici victimes de prédilection du tueur en série), la récurrence des lieux clos et des cages d’escaliers, l’aversion pour les policiers, et l’utilisation appuyée des métaphores visuelles. En tant que cinéaste, Hitchcock peut être considéré comme un fétichiste du plan, et de nombreuses images dans ses films sont devenues des icônes de l’Histoire du cinéma. On retrouve déjà cette exigence formelle, presque plastique, dans The Lodger, ce qui en fait d’ailleurs l’un de ses principaux attraits. L’omniprésent brouillard, l’ambiguïté des situations, le doute dans lequel s’installe le spectateur quant à la culpabilité du héros, l’atmosphère lugubre, trouvent leur contrepoint dans le traitement musical tout en finesse du trio de Stephan Oliva. Le pianiste et compositeur Stephan Oliva se fait remarquer dès les années 90 dans le domaine du jazz. La plupart de ses projets discographiques sont orientés sur les grands jazzmen Bill Evans, Lennie Tristano, ou encore la musique de cinéma. Avec « The Ghosts of Bernard Herrmann », il a donné une magnifique relecture pour piano solo de plusieurs des plus célébres musiques de film du grand compositeur, musicien-fétiche d’Alfred Hitchcock (Psycho, Vertigo e.a.). Stéphan Oliva a joué et enregistré avec e.a. Paul Motian, François Raulin, Marc Ducret, Joey Baron, Hanna Schygulla. Le musicien strasbourgeois Jean-Marc Foltz s’est imposé au tournant des années 2000 comme l’un des clarinettistes les plus inspirés et novateurs de la riche scène jazz européenne. Ce styliste d’exception, époustouflant de facilité technique et d’intelligence musicale, possède une solide expérience dans le domaine de la musique contemporaine. Ramon Lopez est un des plus originaux percussionnistes de la musique improvisée européenne. Partenaire dans des projets d’envergure de musiciens tels que Claude Tchamitchian, Jean-Marc Padovani, Joachim Kühn, Jean-Marie Machado ou encore l’Orchestre National de Jazz, Ramon Lopez étonne par son assise rythmique implacable, son sens très raffiné des couleurs et de la dynamique. //