Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

10.03.2011

00h00
opderschmelz

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.



JE 10.03 // 20H00 // ÉGLISE ST. MARTIN CELTIC PRELUDE Anne-Marie O’Farrell, harpe / Siobhan Killkelly, orgue Organisation: Les amis de l’orgue St. Martin de Dudelange Prévente: www.orgue-dudelange.lu VE 11.03 // 19H00 // PLACE J. FOHRMANN CELTIC CELEBRATION Red Hot Chilli Pipers / Beoga / Liadan / Cobblestones / Sligo / The Luxembourg Pipe Band C’est incontestablement le plus grand événement celtique de la région, accueillant régulièrement plusieurs milliers de personnes chaque année. La célébration celtique mêle la musique ancestrale aux nouvelles sonorités, c’est la fête des temps modernes inspirés par un passé mystique, marquant la renaissance des traditions païennes accouplées aux rythmes de nos jours. Les plus grands noms sont garants d’un celtisme bien vivant et plus festif que jamais. Les plus grandes vedettes de la musique celtique se sont produites au festival de Dudelange: Carlos Nuñez, Capercaillie, les Waterboys, Altan, Dervish, Soldat Louis, Moya Brennan, Dan Ar Braz, le Bagad Kemper etc. Red Hot Chilli Pipers, le nom du groupe est une sacrée bonne trouvaille. Les qualités de ces sonneurs échevelés ne s’arrêtent cependant pas à leur talent de comédiens musicaux clinquants. Leur bonne humeur est réelle et elle est contagieuse. Transgressant allègrement les tabous, ils s’attaquent aux classiques avec une ferveur iconoclaste sans pareil et une virtuosité qui laisse pantois. Vêtus du kilt de rigueur, ces musiciens accomplis font la fête dans un style désopilant et avec une discipline musicale toute écossaise. Revisitant les bons vieux classiques de la musique pop et les vénérés tubes rock des 70’s avec une insolence salvatrice, ils y insufflent un feu incroyable avec leurs cornemuses déchaînées. Beoga signifie en irlandais vivant, plein d’entrain, et voilà bien un nom qui n’est pas usurpé tant les cinq jeunes musiciens du groupe dégagent une pétulance rare. Polkas, tango argentin, reels, jigs ou hornpipes sont allègrement triturés et passés à la moulinette Beoga. Deux accordéons qui harmonisent autant qu’il duellisent, un piano, un bodhràn et un violon pour développer un son bien à eux qui ratisse large, de la tradition au blues et au groove tout en restant dans les sonorités celtiques traditionnelles. La musique de Beoga est à l’image d’une décoiffante nouvelle génération de musiciens partis pour des horizons prometteurs. Ailleurs l’herbe serait plus verte que cela ne les intéresserait pas, ces six dames bien élevées dans leur natal Limerick en Irlande. Crée en 2004, Lìadan (La Dame Grise) propose un registre de morceaux ancrés dans la plus pure tradition irlandaise. Ce ne sont pas des musiciennes en herbe, elles n’en fument point, et on ne retrouve guère de verdeur dans leurs chants en anglais ou en gaélique. Mais au contraire, elles maîtrisent à la folie contrôlée leurs instruments, les arrangements sont impeccables, les sonorités de toute beauté, et leurs reels et jigs peuvent entraîner n’importe qui sur des rivages lointains. Tout juste assez de rudesse pour plaire aux ogres, et tout autant d’affabilité de velours pour caresser les âmes sensibles, c’est la musique pas toujours aussi prévisible qu’il n’y paraît des Cobblestones, ces talentueux jeunes Berlinois qui sur scène tiennent haut le pavé depuis bien des années. Le voyage musical convenu, un trajet aller-retour entre pub confortable et campagne pastorale, est le plus souvent secoué par des trémoussements paillards, gambilles farouches ou encore bercé par des balades de tristesse lancinante. Du fait main et du solide, du répertoire éprouvé et d’airain, de la joie de vive à revendre, le tout bien ficelé avec des aussières marines, c’est de la rengaine qui risque de ligoter fermement ses auditeurs sur place. Sligo ou la musique irlandaise macérée en Alsace-Lorraine. Jolie gageure sinon sérieux défi pour ce groupe de jeunes qui dans leur âme et inconscience se sentent musiciens de l’île verte et ne vont pas choucrouter ailleurs. Les trois musiciennes et trois musiciens jouent la carte de l’équilibre, même pris de vertige celtique. La passion leur tient lieu de racines et ils sont très à l’aise instrumentalement, alliant calme et dynamisme, sans précipitation, en y insufflant un rien de swing, une touche de jazz manouche, un zeste de classique à la mode et une belle rasade de folk bluesy fringant. Ceci n’est pas une pipe, ni bande qui veut, mais une institution. The Luxembourg Pipe Band est un ensemble véritable et crédible de passionnés de la cornemuse dont la terre d’élection est une contrée exiguë sans aucune côte marine. La tradition celtique pourtant épouse sans ambages une identité luxembourgeoise aussi bigarrée qu’un tapis mural écossais. Le plaisir est un excellent carburant, le savoir-faire un moteur puissant, et la machine tourne parfaitement à rond. Ce n’est pas le moindre compliment qu’on puisse faire à ce groupe de musiciens solidement engagé dans son ardeur. Die Besucherzahlen sprechen eine deutliche Sprache. Mehrere tausend Menschen treffen sich regelmäßig einmal im Jahr auf dem Düdelinger Fest der keltischen Musik. Diese Veranstaltung ist mittlerweile das größte musikalische Ereignis im Folk-Bereich im ganzen Land und auch über die Landesgrenzen hinweg. Viele Künstler von Weltrang sind über die Jahre hindurch hier aufgetreten, darunter u.a. Altan, Dervish, Capercaillie, Tri Yann, The Waterboys, Carlos Nunez, Moya Brennan (Clannad), Soldat Louis, Oysterband, Skolvan. Alte Bekannte aber auch neue aufregende Entdeckungen kennzeichnen die 14. Celtic Celebration. Die mittlerweile berühmt-berüchtigten Red Hot Chilli Pipers kamen als Erste auf die abgedrehte Idee Rock’n’Roll mit den für Schottland so typischen „Pipes & Drums“ zu kombinieren und schufen damit einen so durchschlagenden Sound, dass es in Sachen Power, Wucht und Lautstärke kaum eine andere Band mit ihnen aufnehmen kann. Die Red Hot Chilli Pipers lösen ein musikalisches Erdbeben aus, wo immer sie auftauchen. Auf ihren Konzerten gehören Rock-Hymnen wie „We will rock you“ und „Smoke on the water“, Jimmy Hendrix und AC/DC-Klassiker auf jeden Fall dazu. Die Cobblestones aus Berlin finden über die Grenzen Deutschlands hinaus Beachtung. Mit urtümlichem Charme und viel Witz präsentieren sie ihre handgemachte Musik, manchmal derb, manchmal zart aber immer einzigartig und fesselnd. Das umfangreiche Repertoire beherbergt die ganze Welt des Folk, vom zotigen Sauflied bis zur wehmütigen Ballade. Lìadan, die rein aus Irinnen bestehende Gruppe wurde mit mehreren Preisen ausgezeichnet. Unter anderem wurden sie 2005 auf dem Festival "Interceltique Lorient" zur besten Band und noch im selben Jahr auf dem "Pan Celtic Festival" in Tralee zur besten traditionellen Gesangsgruppe ernannt. Die Musiker von Beoga kombinieren klassische Irish Folk-Elemente auf pfiffige Weise mit frischen Ideen. Stilzutaten zwischen Jazz, Pop, Klassik und Weltmusikalischem machen sie zu einer der vielseitigsten Band der irischen Szene. Die elsässisch-lothringische Band Sligo ist in ihrem keltischen Herzen der grünen Insel Irland verbunden, auch wenn in ihren frisch daher kommenden Songs des öfteren Elemente aus jazz manouche, bluesigem Folk und eine Prise Swing zu hören sind. Die Musiker der Luxembourg Pipe Band haben zwar im Grossherzogtum Wurzeln geschlagen, huldigen aber lautstark dem schottischen Lebens- und Musikstil. SA 12.03 // 21H00 // CHAPITEAU POMPJEESBAL avec The Providers Organisation: CID - Centre d’Intervention de Dudelange