Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

19.10.2018

20h00
opderschmelz - Grand Auditoire

Prévente / Vorverkauf

20 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Caisse du soir /
Abendkasse

25 €

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.



Khalil Chahine, guitar, mandolin

André Ceccarelli, drums

Eric Séva, saxophones

Kevin Reveyrand, bass

Christophe Cravero, piano

« Le café Groppi est un lieu très ancien situé dans la ville du Caire. C’est un lieu de rencontres cosmopolites, un lieu de l’éphémère et du futile, de la légèreté et du paraître où, comme l’écrit Tristan Klingsor, les lettrés se querellent sur la poésie et sur la beauté. Je me suis inspiré de ce souvenir d’enfance pour concevoir ces compositions et les enchaîner. Parfois nostalgiques d’une époque prometteuse, mais pas toujours, elles sont autant des portraits incertains, des moments que j’espère insouciants et profonds, légers, désinvoltes et graves. » - Khalil Chahine

Il nous a semblé utile, aujourd'hui où les cieux orientaux sont noirs de poussière de bombes, de faire écouter cette musique orientale revisitée, merveilleuse et enchanteresse, présentée par Khalil Chahine, qui sera accompagné de musiciens talentueux à l'écoute de sa subtilité et raffinesse.

Khalil Chahine est né en France le 8 juin 1956 de père égyptien et de mère américaine. Depuis 1989, il a réalisé sept albums sous son nom dont le dernier, « Kairos », est sorti en 2014. La sortie de « Kafé Groppi » est prévue pour octobre 2018.

D’abord guitariste professionnel, Khalil Chahine a accompagné de nombreux artistes aux horizons bien différents : Michel Legrand, Martial Solal, Jacques Dutronc, Diane Dufresne, etc…
Il a choisi ensuite de poursuivre sa carrière principalement en tant que compositeur et arrangeur, pour lui-même mais aussi pour le cinéma, la télévision ou la publicité. Pour ne citer quelques-unes de ses compositions pour le cinéma : « Vénus Beauté Institut » de Tonie Marshall, « Mr Batignole » de Gérard Jugnot, « Le Bal de l’Empereur » de Marie-France Pisier, « Tanger, Légende d’une ville » de Peter Goedel (Allemagne), « The Stranger » série TV pour HBO (USA), « Daresalam » de Serge Issa Coelo (Tchad), « Mariage Mixte » d’Alexandre Arcady , etc…

Pour son précédent album « Kairos », la presse a encore une fois réservé un accueil enthousiaste à ce musicien rare, l’encourageant ainsi à reprendre le chemin des scènes qu’il avait délaissées pour se concentrer sur ses propres compositions et satisfaire aux demandes d’arrangements et de créations qui lui étaient faites (Daniel Mille, Viktor Lazlo, Éric Séva, Jean-Jacques Justafré, Françoise Hardy, Musée du Louvre, China Philarmonic Orchestra, Thomas Dutronc, etc…).

« Kafé Groppi » fixera plus que jamais les souvenirs d’enfance au parfum d’Égypte… *

****

Das Café Groppi est ein historischer Ort in Kairo. Ein kosmopoliter Ort voller Leichtigkeit, Sinnlosigkeit und Oberflächlichkeit, an dem man sich trifft und, wie der Dichter Tristan Klingsor schrieb, Intellektuelle hartnäckig über Dichtkunst und Schönheit streiten. Diese Kindheitserinnerung inspirierte mich in meinen Kompositionen. Sie können manchmal nostalgisch über diese aussichtsvollen Zeiten sein, sind aber zugleich unsichere Porträts oder Momente, die ich mir unbeschwert, tiefgründig, leicht, glücklich und einprägend erhoffe. - Khalil Chahine

In diesen Tagen, an denen der Himmel des Orients durch Bombenrauch erdunkelt ist, finden wir es interessant, diese neu erdachte orientalische Musik vorzustellen. Der in Frankreich geborene Khalil Chahine, dessen Vater Egypter und Mutter Amerikanerin ist, spielt wundervolle, verzaubernde Klänge, und wird dabei von talentierten Musikern begleitet, die seinen subtilen, raffinierten Stil annehmen und zu eigen machen.

****

« Café Groppi is a very ancient place in Cairo. It is a place of cosmopolitan meetings, short-lived, pointless, light and based on appearances where, as the poet Tristan Klingsor wrote, intellectuals argue bitterly over poetry and beauty. I was inspired by this childhood memory to conceive these compositions and link them up. They could be nostalgic about promising times but they are uncertain portraits or moments which I hope to be carefree, deep, light, blissful and engraved. » - Khalil Chahine

In these days where bomb smoke darkens the skies of the Orient, we thought it would be interesting to make this revisited oriental music heard. Born in France to an Egyptian father and an American mother, Khalil Chahine performs marvellous and enchanting sounds, accompanied by talented musicians who embrace his subtle and refined style.