Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

15.11.2017

20h00
opderschmelz - Grand Auditoire

Prévente / Vorverkauf

15 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Caisse du soir /
Abendkasse

20 €

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.



Jeff Herr, batterie
Maxime Bender, saxophone
Laurent Payfert, contrebasse
+ Special Guests by surprise

Jeff Herr, formidable moteur d’un trio, héritier en droite ligne de celui de Sonny Rollins - Jazz News

Le Luxembourgeois Jeff Herr, lui, sait vraiment groover, et il repose toujours sur de solides bases héritées des grands drummers modernes. (Révélation) - Jazzmagazine

Vigoureux et organique, Layer Cake est le 3e CD de Jeff Herr. Vive dynamique, émulation dans l’impro, soulignent le bel interplay entre le jeu créatif de Maxime Bender au sax et l’aplomb de Laurent Payfert à la contrebasse, autour d’une pulsation solide - Libération

La nouvelle formation de la Jeff Herr Corporation, surprenante d’habileté et avec un nouvel arrangement, se présente désormais comme trio linéaire, sans besoin d'instrument harmonique. Maxime Bender au saxophone et Laurent Payfert à la basse complètent avec Jeff Herr aux percussions ce trio très doué et énergique qui est basé sur les compétences de composition de chacun des musiciens. Des chansons bien arrangées et structurées ainsi que des improvisations fougueuses et libres couvrent le vaste répertoire du groupe, complété par quelques reprises de chansons d'artistes pop mythiques tels que David Bowie ou Jimi Hendrix.

Le trio arbore une sonorité acoustique, au départ plutôt traditionnelle, et des compositions contemporaines, en incorporant des éléments d’improvisation donnant aux musiciens la liberté d’épanouir leur jeu. La force et la fermeté du groupe émergent d'un solide impact rythmique et soulignent l'origine de la musique : le groove. L’album « Layer Cake », est sorti en novembre 2014.

En automne 2017 sort un nouvel album intitulé « Manifesto ». Il se place dans la continuité de « Layer Cake ». Ici naît également une tension musicale de l’oscillation entre des compositions structurées et des improvisations libres, du contraste entre la sonorité acoustique et l’interprétation contemporaine. Pour ce nouvel album, la Jeff Herr Corporation a invité le guitariste de jazz Adam Rogers, connu pour ses collaborations avec e.a. Norah Jones, Ravi Coltrane ou Marcus Miller. Son jeu de guitare confère un aspect unique à la sonorité du trio, introduisant un style différent du répertoire habituel du groupe.

Kulturpass wellkomm!

La Jeff Herr Corporation est un trio de jazz luxembourgeois formé en 2003 par le batteur et compositeur Jeff Herr. En 2013, la composition du groupe passait de quatre à trois. La nouvelle corporation surprend avec habileté et se présente comme trio linéaire, sans besoin d’instrument harmonique. Jeff Herr à la batterie, Maxime Bender au saxophone et Laurent Payfert à la contrebasse forment un trio doué et énergique qui se base sur les compétences de composition de chacun des trois membres. Des chansons bien arrangées et structurées ainsi que des improvisations fougueuses et libres couvrent leur vaste répertoire, qui est complété par des reprises surprenantes de chansons d’icônes pop tels que David Bowie ou Jimi Hendrix. Qualifiant leur style comme « vintage moderne », le trio oscille entre une sonorité plutôt traditionnelle, donc acoustique sans éléments sonores dits modernes comme claviers, synthétiseurs ou effets guitare, et des compositions contemporaines avec des éléments d’improvisation donnant aux musiciens la liberté d’épanouir leur jeu. La force et la fermeté du groupe émergent d’un solide impact rythmique et soulignent l’origine de la musique : le groove..

La Jeff Herr Corporation sortira un nouvel album en automne 2017.

Intitulé « Manifesto », l’album sera constitué de 9 chansons originales et d’une reprise de « I am the Walrus » des Beatles. Il assurera la continuité de son précédent « Layer Cake », de l’oscillation entre des compositions structurées et des improvisations libres, du contraste entre la sonorité acoustique et l’interprétation contemporaine.