Centre Culture Régional
Dudelange opderschmelz

1a rue du centenaire
L-3475 Dudelange

22.09.2016

20h00
opderschmelz - Grand Auditoire

Prévente / Vorverkauf

15 € (+ FRAIS/VVK-GEBUHREN)

Caisse du soir /
Abendkasse

20 €

KULTURPASS: Entrée gratuite / Freier eintritt / Free Entry

Achetez votre ticket aux places de
prévente habituelles ou
directement en ligne.



IMAGES


Ecrits à dix ans d’écarts, les Images de Claude Debussy et les Masques de Karol Szymanoski ont beaucoup en commun.

Composées en 1916, les Masques op. 34 de Karol Szymanowski constituent un triptyque de pièces fortement influencées par les voyages en méditerranée du compositeur. Il y dépeint dans une esthétique impressionniste nouvelle, trois tableaux différents d’une redoutable exubérance pianistique. Sa musique, que Szymanowski décrit lui-même de « quasi-parodique », rend hommage à Shéhérazade, héroïne des Contes de Mille et une Nuits, à Tantris le bouffon, parodie de Tristan dans une pièce de l’écrivain allemand Ernest Hardt et à Don Juan, grand séducteur mythique. L’effort du compositeur vise à éveiller l’imagination de l’auditeur en montrant la complexité des caractères qu’il a choisi pour ses pièces. Se rapprochant fortement du style impressionniste de Debussy qu’il a rencontré quelques années auparavant, ces trois pièces inaugurent une série de musique à programme qu’il composera par la suite.

De son côté, Claude Debussy écrit le premier livre des Images en 1905 et la deuxième série en 1907. Très satisfait de son travail pour le premier livre, Debussy écrit à son éditeur Durand dans les termes suivants : «  sans fausse vanité, je crois que ces trois morceaux  se tiennent et qu’ils prendront leur place dans la littérature de piano…à gauche de Schumann ou à droite de Chopin…as you like it ». Les titres évocateurs de ces Images (Reflets dans l’eau, Hommage à Rameau, Mouvement, Cloches à travers les feuilles, et la lune descend sur le temple qui fut et poissons d’or) invitent l’auditeur à voyager et à laisser libre cours à son imagination.

Pour clore ce programme, il paraissait évident de marier ces deux chefs d’œuvres du vingtième siècle à la musique, elle aussi tellement imagée, de Wolfgang Amadeus Mozart.

Kulturpass bienvenu!

Programme 

W.A. Mozart (1756 - 1791)           Sonate no 12 F-Dur KV 332                           14’

                                                     Allegro

                                                    Adagio

                                                    Allegro Assai

Karol Szymanowski (1882 - 1937)           Masques op. 34                                30’

                                                                 Shéhérazade

                                                                Tantris le Bouffon

                                                                La sérenade de Don Juan

***

W.A. Mozart (1756 - 1791)                       Sonate no 17 B-Dur KV 570             14’

                                                                 Allegro

                                                                 Adagio

                                                                 Allegretto

Claude Debussy (1862 - 1918)                 Images séries 1 et 2                     30’

                                                                  Reflets dans l'eau

                                                                  Hommage à Rameau

                                                                  Mouvement

                                                                 Cloches à travers les feuilles 

                                                                 Et la lune descend sur le temple qui fut

                                                                 Poissons d'or

Vor dieser Frau muss man einfach den Hut ziehen! Während andere Pianistinnen sich die Haare schön machen und mit routiniertem Pathos die immer gleichen Crowd-Pleaser vorführen, geht Cathy Krier unbeirrt ihren eigenen Weg. Nach intelligenten Konzeptalben wie „Dutilleux & Scarlatti“ oder „Rameau & Ligeti“ sowie einem Janáček-Porträt hat die dreißigjährige Luxemburgerin nun ihre vierte CD vorgestellt: Berg, Schönberg, B.A. Zimmermann und den späten Liszt. Im selbst verfassten Booklet erklärt sie den Hintersinn, nämlich die Entwicklung der atonalen Musik hörbar nachzuvollziehen. Verblüffenderweise ist das Ergebnis keine trockene Musikwissenschaftsstunde, sondern eine mitreißende Expedition, die nicht zuletzt von der klangsinnlichen und technisch makellosen Interpretation lebt. Aktuell tourt Cathy Krier als Rising Star durch Europa, Wolfgang Rihm schrieb ihr eigens ein Stück dafür. Gehen Sie, hören Sie selbst!

Clemens Matuschek in crescendo